Le PSUC Plongée se mobilise pour La Nuit de l’Eau 2013

Cette année encore, le PSUC Plongée s’est mobilisé pour « La Nuit de l’Eau 2013 », manifestation caritative permettant de financer des projets facilitant l’accès à l’eau au Togo.

Notre objectif pour La Nuit de l’Eau 2013 ? Initier les enfants, ados et moins jeunes à la plongée sous marine, en leur proposant des baptêmes de plongée à la Piscine d’Orsay. C’est donc tout un groupe de joyeux palmeurs qui a contribué à cette soirée, en amont par le gonflage de nombreuses bouteilles d’air permettant à tous de respirer sous l’eau, sur le bord du bassin, une organisation sans faille pour l’accueil des participants, leur équipement et la délivrance des consignes de sécurité, dans l’eau, la photographe pour fixer sur l’image le souvenir de ce moment inédit pour beaucoup, enfin, les moniteurs du club à la manoeuvre dans le milieu aquatique pour aider les baptisés à franchir le seuil de ce monde ou apesanteur et silence (relatif) nous permettent de nous extraire des soucis quotidiens.

Surprise cette année, le fond était habité de créatures marines et un stand de graphie aquatique était accessible aux artistes en herbe.

Une excellente soirée au final, pour la centaine de participants qui ont mouillé le maillot pour une cause qui en vaut bien la peine.

Le casting de La Nuit de l’Eau 2013 : Patrick pour l’organisation, Annie et Dominique au gonflage, Jean-Louis et Sylvain pour le bestiaire aquatique, Tifanie, Yves et Jean-François et Céline à l’accueil sur le bassin, Isabelle pour le reportage photo, François, Christian, Gérard, Sylvain, Olivier et Eric pour les baptêmes. Un grand merci à toutes et tous !

Le reportage de notre sirène

Pour celle ou ceux souhaitant récupérer les photos de l’évènement, merci d’en adresser la demande à plongee-info@psuc.fr

Le site officiel de La Nuit de l’Eau 2013 : http://www.lanuitdeleau.com

Eric

En savoir plus sur le programme WASH au Togo.

Au Togo, le secteur de l’Eau, l’hygiène et l’assainissement a connu, en 2009, des évolutions positives grâce à la revitalisation du ministère du développement des zones rurales. Toutefois, les efforts doivent se poursuivre pour répondre aux besoins de tous les enfants et plus particulièrement des plus vulnérables et rendre universel l’accès à l’eau potable et aux installations sanitaires dans le pays.

Les écoles du Togo sont particulièrement affectées par le manque d’accès à l’eau potable et aux installations d’assainissement et d’hygiène. On estime que plus des deux-tiers des écoles n’ont pas accès à un point d’eau potable et plus de la moitié ne disposent pas de latrines. Cette situation est préjudiciable aux enfants qui sont moins enclins à aller à l’école lorsque celle-ci ne réunit pas des conditions d’accueil minimales et affecte en particulier les filles. L’insuffisance de source d’eau potable à portée des enfants constitue également un risque majeur pour leur santé.

L’UNICEF soutient le gouvernement du Togo afin d’améliorer l’accès à l’éducation et l’équité dans les écoles primaires nationales, au travers du programme EDUCATION POUR TOUS. Ce programme s’étend sur 10 ans et participe à la réalisation des objectifs du millénaire du développement.

Le projet de l’UNICEF, cofinancé par la FFN (à hauteur de 488 500 € sur 4 ans) via La Nuit de l’EAU, a pour objectif de créer, grâce à l’amélioration des infrastructures d’accès à l’eau et à l’assainissement dans les écoles, des conditions favorisant l’accès et le maintien à l’école des enfants et particulièrement des filles dans la région des Savanes et de la région Maritime.

Entre 2011 et 2013, ce projet visera à faciliter l’accès à des structures d’eau et d’assainissement dans 15 écoles, à raison de 350 élèves en moyenne par école, soit 5 250 élèves qui auront accès à une source d’eau améliorée et utilisent des latrines

Le lien vers le site de l’Unicef consacré à La Nuit de L’eau : http://www.unicef.fr/contenu/tags/nuit-de-leau